• Accueil
  • > À la violette des champs, Edwige LILLYANNA

27 mars, 2012

À la violette des champs, Edwige LILLYANNA

Classé dans : — unpeudetao @ 13:01

 

À peine la neige est fondue
Que tu braves l’humidité
Où longtemps ta timidité
Te retint dans l’ombre perdue.

 

En vain, aux mousses confondue,
Tu caches ta douce beauté
Pour nous fuir au seuil de l’été :
Ton âme simple, répandue
Sur l’herbe molle et le gazon,
Parfume tout ; cette raison

 

Malgré toi te rend triomphante.
Bonté sainte, vertu charmante,
On te distingue sans te voir ;
Heureux celui qui sait t’avoir !

 

Edwige LILLYANNA (début XXe siècle).

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose