• Accueil
  • > Aimer d’amour, aimer, Antoine de BENGY-PUYVALLÉE

20 octobre, 2016

Aimer d’amour, aimer, Antoine de BENGY-PUYVALLÉE

Classé dans : — unpeudetao @ 17:06

Pleurer d’amour, pleurer, c’est parfois chose exquise,

C’est parfois chose exquise, enfant : dans un lis blanc

C’est l’espoir qui dépose, encor vierge et tremblant,

Les perles dont le cœur extasié se grise ;

Pleurer d’amour, pleurer, c’est parfois chose exquise.

Aimer d’amour, aimer, toute la vie est là,

Toute la vie est là : c’est un échange d’ailes

Pour deux cœurs confondant leurs battements fidèles,

Vers l’infini bonheur que Dieu même étoila ;

Aimer d’amour, aimer, toute la vie est là.

Souffrir d’amour, souffrir, c’est tout l’être qui vibre,

C’est tout l’être qui vibre aux doigts de la Douleur

Dont l’arpège de feu va hurlant sur le cœur

D’épouvante meurtri, mis à nu fibre à fibre ;

Souffrir d’amour, souffrir, c’est tout l’être qui vibre.

Mourir d’amour, mourir, bientôt je le saurai ;

Mourir d’amour, mourir : – Calme après la tempête ;

Regrets de l’Infidèle et ses pleurs. – Une fête…

L’adieu, le chant funèbre et doux : « Dies iræ. »

Mourir d’amour, mourir, bientôt je le saurai.

Antoine de BENGY-PUYVALLÉE (1854-19..).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose