• Accueil
  • > Apôtre et Évangéliste, prière à saint Jean

11 novembre, 2011

Apôtre et Évangéliste, prière à saint Jean

Classé dans : — unpeudetao @ 9:52

Ô glorieux Apôtre, qui avez été si cher à Jésus que vous avez mérité de reposer votre tête sur sa divine poitrine, et d’être, par lui et en sa place, donné comme fils à sa très sainte Mère ;

 

Mettez en mon coeur un amour vif pour Jésus et pour Marie.

 

Obtenez-moi du Seigneur, que moi aussi, avec un coeur pur de toute affection terrestre, je sois digne d’être toujours uni ici-bas à Jésus, comme fidèle disciple, et à Marie, comme un fils dévoué,

 

afin de leur rester éternellement uni dans le ciel.

 

Ainsi soit-il.

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

2 réponses à “Apôtre et Évangéliste, prière à saint Jean”

  1. ALLARD dit :

    St Jean bien-aime de JESUS.Moi,qui à ma confirmation Mgr l’évèque X..m’a nommé IOHANNES;je viens solliciter ta haute bienveillance puisque tu es mon St patron.Daigne m’accorder ton aide,ta protection et ton secours dans tous mes besoins et nécessités tant spirituel,corporel que temporel.Souviens toi que JESUS t’a donné tout pouvoir de lier et de délier sur terre comme au ciel.
    Je te prie donc de lier toutes maladies et infirmités qui m’affectent et m’empèchent de vivre libre.Je te prie également de lier tout ce qui fait obstacle à mon bonheur,à mon épanouissement,à ma réussite,à mes entreprises,à mes moyens de subsistances.
    Bref je te prie de lier et d’enchainer tout ce qui m’est nuisible et non conforme à ce que veux JESUS pour moi.
    Tu es ce disciple bien-aimé de la cene.Tu es également le fils adoptif de la sainte vierge MARIE puisque JESUS a dit à sa mère: »femme voici ton fils ».Et à toi: »voici ta mère ».Je sais donc que tout ce que tu leur diras sera reçu plus favorablement que si c’étais moi qui l’aurais dit.
    Alors si ce sont mes péchés qui sont cause de mes problèmes,dis à JESUS qu’il daigne me les pardonner et qu’il daigne me marquer d’une goutte de son précieux sang sur mon front;c’est amplement suffisant:car de mème que les demeures des hébreux furent protégées par le sang de l’agneau de paques,moi aussi je serais pardonné et protégé.Recois tout mes remerciements et toute ma dévotion de là haut ou tu te trouves mon St patron JEAN.Amen

  2. unpeudetao dit :

    SAINT JEAN, Apôtre et Évangéliste.

    Dans l’Évangile et au sein du collège apostolique, saint Jean occupe une place de choix. Représentant l’amour, il marche à côté de Pierre, qui symbolise la doctrine. Jésus semble avoir réservé à cet Apôtre les plus tendres effusions de Son Coeur. Plus que tout autre, en effet, Jean, dont l’âme était pure et virginale, pouvait rendre amour pour amour au divin Maître. Le Sauveur prit plaisir à multiplier les occasions de témoigner envers Son cher disciple une prédilection singulière: il le fit témoin de la résurrection de la fille de Jaïre; il lui montra Sa gloire sur le Thabor, au jour de Sa transfiguration merveilleuse; mais surtout la veille de Sa Passion, à la dernière cène, Il lui permit de reposer doucement la tête sur Son Coeur divin, où il puisa cette charité et cette science des choses de Dieu, qu’il répandit dans ses écrits et au sein des peuples auxquels il porta le flambeau de l’Évangile.

    Une des gloires de saint Jean fut d’être le seul, parmi les Apôtres, fidèle à Jésus dans Ses souffrances; il Le suivit dans l’agonie du Calvaire; il accompagna dans ces douloureux instants la Mère du Sauveur. Jésus, ayant vu Sa Mère au pied de la Croix, abîmée dans Sa tristesse, et près d’Elle saint Jean, Il dit à Marie: « Femme, voilà Votre fils! » Ensuite Il dit au disciple: « Voilà votre Mère! ». L’Apôtre, en cette circonstance, nous disent les saints docteurs représentait l’humanité tout entière; en ce moment solennel Marie devenait la Mère de tous les hommes, et les hommes recevaient le droit de s’appeler les enfants de Marie.

    Il était juste que saint Jean, ayant participé aux souffrances de la Passion, goûtât l’un des premiers les joies pures de la Résurrection. Le jour où le Sauveur apparut sur le rivage du lac de Génésareth, pendant que les disciples étaient à la pêche, saint Jean fut le seul à Le reconnaître. « C’est le Seigneur, » dit-il à saint Pierre. Jean était donc bien, tout l’Évangile le prouve, le disciple que Jésus aimait, et Il l’aimait parce qu’il était vierge. Après l’Ascension et la Pentecôte, il ne s’éloigna pas de Jérusalem aussi promptement que les autres Apôtres; il vivait dans sa maison du mont Sion, en compagnie de Marie, célébrait devant Elle le Saint Sacrifice et Lui donnait chaque matin la Sainte Communion.

    (Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l’année, Tours, Mame, 1950.)

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose