• Accueil
  • > Au calvaire de Bétharram, Emmanuel VITTE

13 juin, 2017

Au calvaire de Bétharram, Emmanuel VITTE

Classé dans : — unpeudetao @ 22:14

Le cœur toujours épris du grand drame divin.

J’étais venu prier aux pentes d’un calvaire

Édifié non loin d’un très vieux sanctuaire

Qui fut cher, de tout temps, au pieux pèlerin.

Je marchais lentement, le rosaire à la main,

Mêlant à ma prière une pensée amère,

En contemplant, Seigneur, votre visage austère

À chaque station du douloureux chemin.

Mais que vois-je ? au gibet où ta tête s’incline,

Un essaim s’est posé sur ta face divine,

Doux Christ que nos forfaits ont abreuvé de fiel.

Les abeilles, en foule entourant ton front blême,

Te font avec ardeur un vivant diadème

Et chacune à ta lèvre offre son plus doux miel.

Emmanuel VITTE (1849-1928).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose