• Accueil
  • > Au Calvaire, Gustave LE VAVASSEUR

20 juin, 2017

Au Calvaire, Gustave LE VAVASSEUR

Classé dans : — unpeudetao @ 17:50

Au Calvaire, malgré le poids qui l’accablait,

Jésus, impatient d’accomplir son mystère,

Montait, mais, sous le faix de la croix salutaire,

Le Dieu laissa tomber l’homme qui chancelait.

Les bourreaux, fainéants, cherchèrent un valet.

Un paysan passait, revenant de sa terre ;

C’était un travailleur naïf et solitaire,

Il prêta son épaule au Dieu qui s’immolait.

Le Rédempteur n’a pas fini son sacrifice ;

Sur les champs, sur les monts témoins de son supplice,

Le Christ, du haut des cieux, descend comme autrefois.

Et le bon laboureur, suivant Dieu qui l’attire,

De l’éternel Sauveur éternel porte-croix,

Prend humblement sa part d’honneur et de martyre.

Gustave LE VAVASSEUR (1819-1896).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose