• Accueil
  • > Ballade de Résurrection, George DONCIEUX

17 avril, 2012

Ballade de Résurrection, George DONCIEUX

Classé dans : — unpeudetao @ 9:31

 

I
Le tombeau divin a germé
Et Pâques sonne aux cathédrales.
Autour du grand cierge allumé
L’encens déroule ses spirales,
Les vitraux diaprent les dalles,
Des alléluias éclatants
Volent de l’orgue ; à deux battants,
La nef ouvre aux peuples sa porte.
Venez-vous, Sauveur du vieux Temps,
Pour ressusciter l’âme morte ?

 

II
C’est le dieu renaissant, c’est Mai,
Libre des prisons hivernales,
Qui monte dans l’azur charmé
Parmi les roses triomphales.
Il a fait taire les rafales,
Son souffle a tiédi les antans,
Des prés en fleur aux nids chantants,
Règne sa vertu douce et forte.
Que peut l’haleine du printemps,
Pour ressusciter l’âme morte ?

 

III
Renouveau du coeur enflammé !
Les voici, les nuits nuptiales :
Partout l’espoir du bien-aimé
Rosit les candeurs virginales ;
Partout, aux brises matinales
Et sous les astres lactescents,
Un vague émoi trouble les sens,
L’air est plein de baisers. N’importe ;
Il n’est philtres assez puissants
Pour ressusciter l’âme morte.

 

ENVOI

 

Ô blanche reine de vingt ans,
Aux doux yeux, aux pensers constants,
À qui les anges font escorte,
Incline-toi, si tu l’entends,
Pour ressusciter l’âme morte.

 

George DONCIEUX (1856-1903).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose