• Accueil
  • > Ballade et Pastourelle (Troubadours anonymes)

25 janvier, 2012

Ballade et Pastourelle (Troubadours anonymes)

Classé dans : — unpeudetao @ 9:33

 

Aube

 

Quand Rossignol en amour
Chante la nuit et le jour,
Suis avec ma belle amie,
Sous la fleur,
Et le guetteur de la tour,
S’écrie : Amants, levez vous,
Voici l’Aube et le jour clair !

 

Pastourelle

 

Par amour je suis gai,
Et tant que je vivrai,
Ne me dédirai,
Dame Joli-Corps

 

Me levai un beau matin,
A pointe d’aubette,
Je m’en fus dans un verger
Cueillir la violette.
De loin j’entendis
Un chant bien plaisant,
Trouvai jolie pastourelle
Ses agneaux gardant.

 

Dieu vous garde, pastourelle,
Couleur de rosette,
De vous je m’étonne fort
Que vous soyez seullette.
Habits vous aurez,
Si cela vous plaît,
Bien menu lacé
A filets d’argent.

 

Seriez vous fol, chevalier,
Plein d’extravagance
Car vous m’avez demandé
Ce dont je n’ai cure,
Père et mère j’ai
Et mari j’aurai,
Et si à Dieu plaît,
M’honoreront bien.

 

Adieu, adieu, chevalier,
Mon père m’appelle,
Je le vois là qui laboure
A bouefs sur l’artigue,
Nous esmons blé,
Aurons grand’ récolte,
Et si acceptez,
Froment vous aurez.

 

Mais quand il la vit aller,
Courut après elle,
La prit par sa blanche main,
La coucha dans l’herbe,
Trois fois la baisa
Sans qu’elle dît mot,
Mais quand vint la quatrième :
« Seigneur, à vous je me rends ! »

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose