• Accueil
  • > Bien-Aimé, Ibrahims KONE

2 mai, 2014

Bien-Aimé, Ibrahims KONE

Classé dans : — unpeudetao @ 12:52

Qu’attends-tu de moi Oh bien aimé ?   Combien de voies dois-je emprunter pour te voir ?   Combien de sources limpides pour miroirs ?   Ne t’ai-je pas assez aimé ? Jour et nuit je renonce au repos pour l’espoir   D’entendre le souffle silencieux de ton passage   Le doux murmure étouffé de l’encensoir   Toute fumée devenant un présage Qu’attends-tu de moi oh invisible désiré ?   Combien d’offrandes dois-je mettre sur l’autel ?   Combien de fois dois-je me rendre à ton autel ?   N’ai-je pas pour toi suffisamment déliré ? J’ai perdu ceux qui me furent chers   Je me suis sans contrainte sanglé de fers   J’ai renoncé au plaisir du gain   Je me contente nuit et jour de sel et de pain Dis-moi est- ce parce que je crois mériter une récompense ?   Que ma vie entière ne vaudra jamais un seul regard ?   Que hypocrite je me satisfais de ces ruses de renards ?   Parles, dis moi un mot pour ta majestueuse défense ! Tu ne diras rien puisque là encore ma ruse t’est dévoilée.   Je me suis cru plus intelligent et tu m’as éprouvé.   J’ai cru avoir trompé ta vigilance et de moi tu t’es voilé   Alors je renonce à ta recherche puisque c’est à toi de me trouver.

 

Ibrahims KONE (Né en 1972), ivoirien.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose