• Accueil
  • > Ceux dont l’histoire ne parle pas (Conte soufi)

12 mai, 2012

Ceux dont l’histoire ne parle pas (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 15:11

 

      Ibrahim Yakubov tenait une petite boutique en ville. Il ne jouissait pas d’une grande popularité auprès des gens, car il ne passait pas grand temps avec les autres, et l’on ne savait pas grand-chose sur lui.
      Personne ne savait ce qu’il faisait dans sa maison, tout le monde aurait bien voulu le savoir. Personne ne savait quel était son sentiment sur ce qui intéressait les gens, et ce qu’il en pensait. Tous les autres habitants de cette ville passaient leur temps à parler de ce qu’ils pensaient et de ce qu’ils ressentaient.
      Quand Yakubov mourut, ils trouvèrent chez lui un beau tapis qu’il avait lui-même tissé.
      « Il n’aurait pas pu faire ça, dirent-ils : cet homme-là était trop terre-à-terre, il n’avait pas de cœur. »
      Un jour un « homme de cœur » arriva dans la ville, et il tint ses habitants sous le charme, et à la fin les détruisit : n’avaient-ils pas décidé que les « gens de cœur », comme ils disaient, étaient bons, et les autres, mauvais ?

 

*****************************************************

 

Une réponse à “Ceux dont l’histoire ne parle pas (Conte soufi)”

  1. unpeudetao dit :

    Si tu ne peux te soumettre, tu résisteras une fois de trop.
    Proverbe.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose