• Accueil
  • > Chanson de la Vierge, LOPE DE VEGA

12 septembre, 2012

Chanson de la Vierge, LOPE DE VEGA

Classé dans : — unpeudetao @ 16:42

Puisque vous êtes dans les palmiers, anges saints, retenez les rameaux : mon enfant dort.

 

Palmiers de Bethléem, que secoue la fureur des vents irrités, qui résonnent si fort, ne lui faites pas de bruit, courez plus doucement ; mon enfant dort ; retenez les rameaux.

 

L’enfant divin, las de pleurer sur terre pour son repos, veut apaiser un peu ses tendres pleurs ; mon enfant dort, retenez les rameaux.

 

Des gels rigoureux l’entourent, vous voyez bien que je n’ai rien pour le préserver : anges divins qui allez volant, mon enfant dort, retenez les rameaux.

 

LOPE DE VEGA (1562-1635), écrivain et poète dramatique espagnol.

 

*****************************************************

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose