• Accueil
  • > Chanson de mai, Arthur TOISOUL

11 mai, 2014

Chanson de mai, Arthur TOISOUL

Classé dans : — unpeudetao @ 15:41

Car voici de la joie sereine en les tendres pousses des arbres et parmi les brebis, les béliers et les chèvres que mène en gai troupeau le pâtre aux accords de sa flûte, par la plaine, chantons les mystérieuses lèvres où le printemps épanche sa rosée et la simple voix de sa lyre ? Toi dont la hanche est légère, qui suis mon chant, pas à pas, dans la lumière et les ténèbres, apprends la vie et que l’espoir se cueille sur toutes les plantes et se boit aux sources des sentes ; or ta main sait cueillir la rose et te servir d’écuelle pour boire l’eau de la terre ou du ciel.

 

L’espoir est un beau matin qui descend et se pose en riant sur les choses, c’est un rire, c’est un sourire éclatant, selon le haut caprice de l’heure qui passe, c’est ta bouche pâle baisée de soleil, c’est ta main doucement posée en le geste clair du baiser d’épousée que tu jettes vers mes départs en la vie profonde, loin de tes yeux qu’effarent les clartés, les ombres et les soirs ; c’est un jour blond où l’on songe au lendemain que l’on appelle, c’est ton regard et ton cœur en joie, ta chair légère et ton heure lumineuse et frêle d’ici bas ; c’est un doux mai de joie nouvelle.

 

Mai ! mai ! Son antique fraîcheur ses fleurs, ses nids et ses oiseaux chanteurs… ses soleils, ses enfants et ses filles… ses tendres champs et ses prairies où Dieu ruisselle et chante Amour !

 

Arthur TOISOUL (né en 1875), poète belge.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose