• Accueil
  • > Chant d’hiver, Édouard PLOUVIER

24 janvier, 2018

Chant d’hiver, Édouard PLOUVIER

Classé dans : — unpeudetao @ 6:25

Frères, voici les jours où la misère

Est plus cruelle aux éprouvés de Dieu ;

Où le soleil, moins ardent pour la terre,

Dit de songer aux malheureux sans feu…

Puisqu’ici bas, dans notre vie amère,

Il en est tant de plus pauvres que nous,

Donnons ! le bien est si facile à faire,

Et le plaisir après semble si doux !

La charité fait que Dieu nous pardonne ;

Tout se rachète avec la charité ;

Le Christ a dit : – Le verre d’eau qu’on donne

Comme un bienfait là-haut sera compté.

Un peu de pain peut prévenir un crime,

Sauver un front d’un opprobre éternel ;

Croyons-le bien, pour que tout nous anime,

Il faut aider à la bonté du ciel.

On est plus grand devant Dieu notre père,

En se privant pour soulager un peu,

Qu’en conquérant la moitié de la terre !

– La charité, c’est l’épouse de Dieu !

Édouard PLOUVIER (1821-1876).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose