• Accueil
  • > Chant du drapeau noir, Louis Loréal

4 avril, 2010

Chant du drapeau noir, Louis Loréal

Classé dans : — unpeudetao @ 5:19

 
Chant du drapeau noir

 

Pourquoi ce drapeau teint en noir?
Pourquoi cette teinte sinistre ?
- l’anarchie est faite d’espoir
Et la mort n’est pas son ministre.
Nous portons le deuil des méchants
Des ambitieux et des cupides,
Des capitalistes avides
Qui font couler du sang pour leurs penchants.
Nous annonçons l’approche du Grand Soir
Où les tyrans iront au pourrissoir.
Le capital engendre tous les crimes
Et nous portons le deuil de ses victimes.

 

Pourquoi ce drapeau teint en noir?
Pourquoi la couleur fatidique ?
- Nous portons le deuil du pouvoir,
De l’État, de la Politique.
Nous voulons notre liberté
Et proclamons: Quoi qu’on dise,
Chacun pourra vivre à sa guise
Quand sera mise à mort l’autorité.
Nous annonçons la fin des potentats
Filous, voleurs, menteurs et apostats.
La liberté rend égaux tous les êtres
Et nous portons le deuil de tous les maîtres.

 

Pourquoi ce drapeau teint en noir,
Couleur d’une grande tristesse ?
- Les hommes, enfin, vont avoir
Leur commune part de richesse.
Nous portons le deuil des voleurs
Qui tous les jours font des bombances
Pendant que, dès leur prime enfance,
Péniblement triment les travailleurs.
Nous annonçons humaine société
Où tous auront bien-être et liberté.
Du patronat les formes sont maudites
Et nous portons le deuil des parasites.

 

Pourquoi ce drapeau teint en noir
Ainsi que le corbeau vorace?
- Les humains viennent d’entrevoir
Qu’ils sont tous d’une même race.
Nous portons le deuil des soudards
Vivant de rapine et de guerre.
Les peuples veulent être frères
Et des nations brûlent les étendards.
Nous annonçons l’ère de vérité,
Ère d’amour et de fraternité!
Des généraux l’existence est flétrie
Et nous portons le deuil de leur patrie.

 

Pourquoi ce drapeau teint en noir?
Est-ce une religion suprême ?
L’homme libre ne doit avoir
Pour penser nul besoin d’emblème!
- L’anarchiste n’accorde pas
A ce drapeau valeur d’idole,
Tout au plus n’est-ce qu’un symbole,
Mais en lui-même il porte son trépas
Car annonçant la fin des oripeaux
Il périra comme tous les drapeaux.
En Anarchie où régnera la Science,
Pour tout drapeau, l’homme aura sa conscience

 

Chanson de Louis Loréal (1922)

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose