• Accueil
  • > Chants de route, François CASALE

1 septembre, 2013

Chants de route, François CASALE

Classé dans : — unpeudetao @ 13:16

Quand il faut passer par un bois, la nuit,
Et que sur la route on est sans boussole,
Pour chasser la peur et tromper l’ennui,
On chante, très haut, quelque chanson folle.

 

Pour charmer ainsi plus d’un dur moment,
Chantons, mes amis, en passant la vie,
Chantons les refrains où sonne gaiement
La candeur des gens qui n’ont pas d’envie !

 

Proclamons la guerre aux esprits chagrins ;
Si nous rencontrons quelque ombre méchante
Nous la ferons fuir sous nos pas sereins
Comme fuit la nuit dès que l’oiseau chante.

 

Chantons tous en chœur pour nous étourdir.
Les faiseurs de vers n’ont pas l’âme noire :
Chantons les lauriers qui vont reverdir,
Et les chants d’orgueil, et les airs de gloire !

 

Tels, nous passerons le bois plein d’effrois,
Et, si le serpent se tient aux écoutes,
Il s’ira cacher dans ses antres froids
Tant nous chanterons tout le long des routes !

 

Puis, quand nous aurons atteint le bon Dieu,
Amis, dans ses mains tout étincelantes,
Nous mettrons, afin qu’il sourie un peu,
Notre humble bouquet de chansons vaillantes !

 

François CASALE (XIX-XXe).

 

*****************************************************

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose