11 décembre, 2012

Cheval (1), haïkus

Classé dans : — unpeudetao @ 16:12

Pétrifiée
sous mon cheval,
mon ombre glacée !

 

Matsuo Bashô (1644-1694), son ermitage possédant un bananier, bashô, c’est sous ce pseudonyme qu’il devint célèbre.
*****

 

Au col gelé
les yeux de mon cheval
bleuissent

 

Iida Ryûta, (1920-2007).
*****

 

Il s’emballe
le cheval
sur un tapis de gelée blanche

 

Ozaki Hôsai (1885-1926).
*****

 

Sur son cheval
dans le vent qui cingle
l’homme au regard fixe

 

Ryôkan (1758-1831), moine zen et calligraphe.
*****

 

Descendant de cheval
dans le vent d’automne
j’ai demandé le nom du fleuve

 

Shiki (Masaoka Shiki), 1867 1902 (père fondateur du haiku moderne).
*****

 

Vapeur de rosée,
ou larmes d’un cheval
dans la montagne d’automne ?

 

Issa (Kobayashi Issa), 1763 1827.
*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose