11 décembre, 2012

Cheval (2), haïkus

Classé dans : — unpeudetao @ 16:16

Au couchant
je lave mon cheval
dans la houle d’automne

 

Shiki (Masaoka Shiki), 1867 1902 (père fondateur du haiku moderne).
*****

 

Par un pet de cheval
éveillé
j’ai vu des lucioles voler

 

Issa (Kobayashi Issa), 1763 1827.
*****

 

Les chevaux au galop
reniflent leurs jarrets,
un parfum de violettes

 

Chiyo-ni (1703-1775).
*****

 

À cheval
dans l’eau limpide
je lâche les rênes !

 

Shiki (Masaoka Shiki), 1867-1902 (père fondateur du haiku moderne).
*****

 

Nu
sur un cheval nu
à travers l’averse !

 

Issa (Kobayashi Issa), 1763 1827.
*****

 

Sur la montagne en herbes
on lâche les chevaux
dans le ciel d’automne

 

Natsume Sôseki, 1865 1915 (célèbre romancier, disciple et ami de Masaoka Shiki).
*****

 

« Les latrines sont par là »
dit le cheval
dans le froid de la nuit

 

Issa (Kobayashi Issa), 1763 1827.
*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose