• Accueil
  • > Comment cela se passe (Conte soufi)

16 mai, 2012

Comment cela se passe (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 18:46

 

      Il était une fois un vénérable derviche qui savait ne pas donner attention aux mille et un tracas de la vie, et les gens du pays le respectaient beaucoup à cause de cela.
      Ils décidèrent un jour de faire une collecte à son profit. Avec l’argent recueilli ils achetèrent un mouton, qu’ils lui offrirent. Le derviche emmena l’animal dans sa retraite et s’en occupa soigneusement.
      Un voleur, ayant appris que le vieil homme avait un mouton, résolut de le voler. Il prit la route qui menait chez lui. Chemin faisant, il rencontra un diable. D lui demanda où il allait.
      « À vrai dire, dit le diable, je me dirige vers la grotte du derviche untel. Il se met en travers du processus normal des faiblesses humaines, aussi ai-je décidé de le tuer.
      – Nos buts ne divergent pas fondamentalement, fit observer le voleur. Je me rends moi-même chez ce derviche : je me suis donné pour mission de dérober son mouton. »
      Ils cheminèrent quelque temps en silence et bonne intelligence.
      Au bout de quelques heures, le diable se prit à réfléchir. « Si je laisse faire le voleur, et qu’il prenne le mouton d’abord, il risque de réveiller le derviche. Or il me faut le surprendre dans son sommeil. »
      Le voleur, quant à lui, au même moment pensait : « Si je laisse ce diable pénétrer chez le derviche le premier, il risque de semer la perturbation et de réveiller les gens du voisinage, qui pourraient bien m’empêcher d’emporter le mouton, et j’aurai perdu mon temps. »
      Quand ils furent arrivés près de la caverne du derviche, le diable dit au voleur :
      « Laisse-moi entrer le premier, je pourrai tuer notre homme, tu n’auras plus qu’à te donner la peine d’aller cueillir ton mouton.
      – Non, dit le voleur, laisse-moi faire d’abord, que j’emporte le mouton : je pourrai te dire si le derviche est éveillé ou non. »
      Une dispute se déclencha, ils se mirent à échanger des coups, puis à se crier des injures, si fort que le derviche vint à l’entrée de la grotte voir ce qui se passait.
      À la vue de l’ermite, le diable, fou de rage contre le voleur, cria :
      « Prends garde, derviche ! C’est un voleur, il s’apprête à voler ton mouton ! »
      Le voleur, furieux contre le diable, révolté par son impudence, hurla :
      « C’est un diable, il s’apprête à te tuer ! »
      Tandis que le derviche les observait, les gens du voisinage, réveillés par le vacarme, accoururent en foule et entourèrent les deux énergumènes. Ils les bourrèrent tant de coups de poing qu’ils s’enfuirent.
      Cela se passait il y a bien des siècles. Depuis lors jamais diable ni voleur ne se sont aventurés dans la région.

 

*****************************************************

 

Une réponse à “Comment cela se passe (Conte soufi)”

  1. unpeudetao dit :

    Un poisson qui a faim ne refuse jamais d’en manger un autre.
    Proverbe.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose