• Accueil
  • > Complainte de Thomas, Jacques CHARPENTREAU

12 janvier, 2012

Complainte de Thomas, Jacques CHARPENTREAU

Classé dans : — unpeudetao @ 13:14

 

Toutes les portes étaient closes,
Fermés les verrous et les coeurs,
Car les apôtres avaient peur ;
Leur jette la pierre qui l’ose
Après la mort de leur Seigneur.

 

Au milieu de ces pauvres hommes,
Jésus apparut tout à coup.
Il dit : « La paix soit avec vous.
Voici l’Esprit que je vous donne. »
Ils tombèrent tous à genoux.

 

Mais Thomas, surnommé Didyme,
S’était absenté ce jour-là.
Ses amis lui dirent : « Thomas,
C’est bien le Seigneur que nous vîmes. »
Mais Thomas dit : « Je ne crois pas. »

 

Jésus revient pour l’incrédule,
Et Thomas peut mettre les doigts
Dans les trous des clous de la croix,
Dans la plaie du flanc qui le brûle,
Et Thomas dit : « Seigneur, je crois ! »

 

Au cénacle de nos misères,
Pouvoir dire ces simples mots !
Mais nous souffrons des mêmes maux,
Sceptique Thomas, notre frère,
« Didyme » veut dire « jumeau ».

 

Et pourtant, Thomas fut fidèle,
Et pourtant, l’Esprit le soutint :
Il partit en pays lointains
Annoncer la Bonne Nouvelle
Et mourut en vaillant témoin.

 

Jacques CHARPENTREAU (XXe siècle).

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

Une réponse à “Complainte de Thomas, Jacques CHARPENTREAU”

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose