• Accueil
  • > Conseil d’étoiles, Charles FUSTER

8 avril, 2015

Conseil d’étoiles, Charles FUSTER

Classé dans : — unpeudetao @ 12:47

Lorsque nos âmes frémissantes Ont crié, désespérément, Vers l’or épars du firmament, Les étoiles compatissantes Nous disent : Souffrez en aimant. L’amour est la douleur suprême Oui fait les martyrs et les fous ; L’amour vous tue : aimez quand même ! Vous serez plus heureux que nous. Les vents du ciel et ses marées Ont beau rouler, rouler plus fort ! Toujours nous sommes séparées, Sans même un recours dans la mort.

 

Lorsque nos âmes, gémissantes, Ont crié, désespérément, Vers l’or épars du firmament, Les étoiles compatissantes Leur parlent de l’éloignement. Alors nos âmes douloureuses, Qu’un frôlement vient écorcher, Se sentent encor trop heureuses, En se blessant, de se toucher.

 

Charles FUSTER (1866-1929).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose