15 décembre, 2012

Coucou, haïkus

Classé dans : — unpeudetao @ 20:09

Dans le ciel
le coucou et l’alouette
chantent en croix

 

Mukai Kyorai, 1651-1704 (un des dix plus célèbres disciples de Bashô).
*****

 

Ah coucou !
agrandis encore
ma solitude !

 

Matsuo Bashô (1644-1694), son ermitage possédant un bananier, bashô, c’est sous ce pseudonyme qu’il devint célèbre.
*****

 

Le vent violent du soleil
vibre encore
dans la voix du coucou

 

Kawahigashi Hekigotô (1873-1937).
(Le vent « qui vient du soleil » souffle par beau temps tout en apportant la tempête.)
*****

 

La toux rauque
de l’abbé,
le chant du coucou

 

Yosa Buson (1716-1783).
*****

 

Une carpe a bondi,
l’eau s’apaise
le coucou chante

Ikenishi Gonsui (1650-1722).
*****

 

Où le coucou
disparaît,
une île

 

Matsuo Bashô (1644-1694), son ermitage possédant un bananier, bashô, c’est sous ce pseudonyme qu’il devint célèbre.
*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose