15 mai, 2017

Credo, Adrien BERGUES

Classé dans : — unpeudetao @ 12:02

.. Et maintenant, Seigneur, à genoux dans ton temple !…

Ma parole se tait, mais mon regard contemple

Le ciel, livre mystérieux.

C’est pour ma foi divine une source de vie ;

C’est un rayon tombé sur mon âme ravie

De quelque soleil glorieux.

Mon cœur est plein de toi, Roi des cieux et des mondes,

Et ma strophe se mêle à tes œuvres fécondes,

Faites d’amour et de beauté.

Elle plane au-dessus des cloaques funèbres,

Et laisse le maudit gémir dans les ténèbres

Pour s’égarer dans la clarté.

Aussi, loin des vains bruits de l’impuissante tourbe,

Ta bénédiction sur mon front qui se courbe

Me pénètre de ta grandeur.

Elle est l’anneau sacré qui vers toi me rattache,

Et, s’il reste en mon cœur l’originelle tache,

Efface-la de ta splendeur.

Car je veux que vers toi s’élèvent mes hommages ;

Et, pieux pèlerin, ainsi que les rois Mages,

J’irai m’inspirer de ta loi.

Puis, franchissant l’azur des sphères étoilées,

Parmi les séraphins, les vierges rassemblées,

Je te dirai : « Je crois en toi ! »

Adrien BERGUES (XIXe siècle).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose