26 janvier, 2012

D’un Faucon et d’une Poule, Ésope

Classé dans : — unpeudetao @ 3:45

 

Un Faucon disait à une Poule :
Vous êtes une ingrate.
Quelle ingratitude avez-vous remarquée en moi ? répondit la Poule.
En est-il une plus grande, reprit le Faucon, que celle que vous faites voir à l’égard des Hommes ? Ils ont un extrême soin de vous. Le jour, ils cherchent de tous côtés de quoi vousnourrir et vous engraisser, et la nuit, ils vous préparent un lieu pour dormir. Ils ont bien soin de tout fermer, de peur que votre repos ne soit interrompu par quelque autre animal, et cependant, lorsqu’ils veulent vous prendre, vous fuyez, ce que je ne fais pas, moi qui suis un Oiseau sauvage. À la moindre caresse qu’ils me font, je m’apprivoise, je me laisse prendre et je ne mange que dans leurs mains.
Cela est vrai, répliqua la Poule, mais vous ne savez pas la cause de ma fuite : c’est que vous n’avez jamais vu de Faucon à la broche et j’ai vu des poules à toutes sortes de sauces.
J’ai rapporté cette fable pour montrer que ceux qui veulent s’attacher à la cour n’en connaissent pas les désagréments.

 

Ésope (VII VI siècles avant J.-C.).

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose