11 décembre, 2011

De la Chauve-Souris et de la Belette, Ésope

Classé dans : — unpeudetao @ 14:25

Une Chauve-Souris étant tombée à terre fut prise par une Belette, et, sur le point d’être mise à mort, elle la suppliait de l’épargner. La Belette répondit qu’elle ne pouvait la relâcher, étant de sa nature ennemie de tous les volatiles. L’autre affirma qu’elle était non pas un Oiseau, mais une Souris et fut ainsi remise en liberté.
Plus tard elle tomba une seconde fois et fut prise par une autre Belette. Elle lui demanda de ne pas la dévorer, et comme la Belette lui répondait qu’elle était l’ennemie de tous les Rats, elle affirma qu’elle n’était pas un Rat, mais une Chauve-Souris et elle fut une deuxième fois relâchée.
Voilà comment en changeant deux fois de nom elle assura son salut. Cette fable montre que nous non plus nous ne devons pas nous tenir aux mêmes moyens, attendu que ceux qui se transforment selon les circonstances échappent souvent au danger.

 

Ésope (VII VI siècles avant J.-C.).

 

**********************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose