10 décembre, 2011

Du Berger et du Chien, Ésope

Classé dans : — unpeudetao @ 14:43

Un Berger avait donné plusieurs fois à son Chien les Brebis qui mouraient chez lui de maladie.
Un jour, une des plus grasses de son troupeau tomba malade ; alors le Chien parut plus triste que de coutume.
Le Berger lui en demanda la cause ; sur quoi l’autre lui répondit qu’il ne pouvait, sans s’affliger, voir la meilleure Brebis du troupeau en danger de périr.
Tu me portes bien la mine, lui repart l’Homme, de penser beaucoup plus à ton intérêt qu’au mien.
Tu as beau dissimuler, va, je suis bien persuadé que tu ne t’attristes de la maladie de ma Brebis, que parce que tu crains qu’en réchappant, elle ne t’échappe.

 

Ésope (VII VI siècles avant J.-C.).
**********************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose