1 février, 2014

Il aboie comme un chien, AL-IBSHÎHÎ

Classé dans : — unpeudetao @ 6:33

Un homme raconte : « Je passai par quelques habitations très cossues et j’aperçus un homme se tenant à quatre pattes, auprès d’une palissade, derrière un rideau. Cet homme était un précepteur. Il aboyait comme un chien. Soudain un petit garçon surgit au détour de la palissade. Le  précepteur le saisit avec poigne. »

 

Je dis au précepteur : « Explique-moi ta conduite. » « Volontiers, dit-il, c’est  un garçon qui déteste qu’on l’éduque et il me fuit, va se réfugier à l’intérieur de la maison, et n’en sort plus. Quand je l’appelle du dehors, il se met à pleurer. Cependant il a un chien avec lequel il a l’habitude de jouer. Donc je fais des aboiements pour l’attirer, alors il sort et vient à ma portée. »

 

AL-IBSHÎHÎ (1388-1446).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose