13 février, 2015

La Grenouille et le Bœuf, Isaac de BENSERADE

Classé dans : — unpeudetao @ 13:39

La grenouille superbe, en vain tâche de s’enfler Pour atteindre la taille d’un bœuf. Elle n’y peut aller ; Mais en simple grenouille au marais élevée, N’est dans son espèce qu’une grenouille crevée.

 

Le marquis fait le duc, le duc fait le prince ; Chacun s’enfle, et enfin chacun devient si mince, Qu’ainsi que la grenouille, il crève avec éclat. On se perd à vouloir sortir de son état.

 

Isaac de BENSERADE (1613-1691).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose