24 février, 2015

Le duc et les oiseaux, Charles PERRAULT

Classé dans : — unpeudetao @ 17:11

Un jour le Duc fut tellement battu par tous les Oiseaux, à cause de son vilain chant et de son laid plumage, que depuis il n’a osé se montrer que la nuit.

 

Tout homme avisé qui s’engage Dans le Labyrinthe d’Amour, Et qui veut en faire le tour, Doit être doux en son langage, Galant, propre en son équipage, Surtout nullement loup-garou. Autrement toutes les femelles Jeunes, vieilles, laides et belles, Blondes, brunes, douces, cruelles, Se jetteront sur lui comme sur un Hibou.

 

Charles PERRAULT (1628-1703).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose