18 janvier, 2015

Le Lièvre et les Grenouilles, Isaac de BENSERADE

Classé dans : — unpeudetao @ 18:36

Saisis d’une frayeur qui leur causait la fièvre, Les lièvres se jetant dans une mare tous, Aux grenouilles font peur ; Courage, dit un lièvre, Il est des animaux plus timides que nous.

 

Fiers de porter la peur aux bords du marécage, Les lièvres rassurés se crurent du courage. D’un plus poltron que soi, qu’un poltron soit vainqueur, Le Thersite, en tremblant se croit homme de coeur.

 

Isaac de BENSERADE (1613-1691).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose