30 janvier, 2013

Le loup et l’agneau, PHÈDRE

Classé dans : — unpeudetao @ 17:55

Un loup et un agneau étaient venus au même ruisseau, poussés par la soif. Le loup se tenait en amont et l’agneau plus loin en aval. Alors excité par son gosier avide, le brigand invoqua un sujet de dispute.
« Pourquoi, lui dit-il, as-tu troublé mon eau en la buvant ? »
Le mouton répondit avec crainte :
« Comment puis-je, loup, je te prie, faire ce dont tu te plains, puisque le liquide descend de toi à mes gorgées ? »
L’autre se sentit atteint par la force de la vérité :
« Tu as médit de moi, dit-il, il y a plus de six mois.
— Mais je n’étais pas né, répondit l’agneau.
— Par Hercule ! ton père alors a médit de moi, fait-il. »
Puis, il le saisit, le déchire, et lui inflige une mort injuste.

 

PHÈDRE (Vers 14 av. J.-C. – vers 50 ap. J.-C.).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose