28 octobre, 2012

L’Oiseau blessé d’une flèche, Jean de LA FONTAINE

Classé dans : — unpeudetao @ 6:05

Mortellement atteint d’une flèche empennée,
Un Oiseau déplorait sa triste destinée,
Et disait, en souffrant un surcroît de douleur :
Faut-il contribuer à son propre malheur !
         Cruels humains ! Vous tirez de nos ailes
De quoi faire voler ces machines mortelles.
Mais ne vous moquez point, engeance sans pitié :
Souvent il vous arrive un sort comme le nôtre.
Des enfants de Japet toujours une moitié
               Fournira des armes à l’autre.

 

Jean de LA FONTAINE (1621-1695).

 

*****************************************************

 

 

Une réponse à “L’Oiseau blessé d’une flèche, Jean de LA FONTAINE”

  1. unpeudetao dit :

    - flèche empennée : La flèche était additionnée de plumes qui la guidaient dans les airs.
    - Japet : Père de Prométhée qui façonna les mortels avec de la terre glaise.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose