17 décembre, 2011

Rébellion de Betteraves, Georges Duhamel

Classé dans : — unpeudetao @ 11:02

Est-ce le sec ? Est-ce le chaud ? Les betteraves montent en graine cette année, nous n’en ferons rien. Je n’ai certes plus l’espoir de les ramener à de meilleurs sentiments. Si je vais les morigéner, c’est par acquit de conscience et pour bien leur faire comprendre qu’elles manquent à leur destin. « Que faites-vous donc ? » leur dis-je. « Vous savez pourtant que, la première année, une brave et loyale betterave doit se livrer à l’épargne pour élever, l’année suivante, honorablement sa famille. »
Les betteraves m’écoutent sans bonne grâce, dans un silence opiniâtre. Enfin, l’une d’entre elles, qui doit être « un des meneurs », me répond avec insolence : « Des économies ! A d’autres, monsieur ! Nous connaissons le couplet. On nous a bien assez dupées. Vous allez encore une fois faire de l’inflation ou quelque chose du genre et nous rafler en un jour le fruit de notre travail. J’aime autant vivre ma vie et tout gaspiller, tout de suite.
Les autres pensent comme moi. Ce n’est pas éternellement qu’on abusera des betteraves ! »

 

Georges Duhamel (1884-1966).

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose