• Accueil
  • > Dialogue de l’âme tentée, Pierre-Henri SIMON

7 mai, 2012

Dialogue de l’âme tentée, Pierre-Henri SIMON

Classé dans : — unpeudetao @ 3:14

 

Si, brûlés ta gorge et tes yeux,
Tu marches dans la dune hostile,
Et qu’en ton sang la mort s’installe
Par le baiser blanc des grands cieux,

 

Que t’importe, pourvu qu’abonde
Un peu d’eau du sable qui fond,
La charogne qui traîne au fond
De la flaque nauséabonde ?

 

Il n’est pas en toi de choisir,
Amour pur ou coupable fièvre,
Le désir qui mouille ta lèvre
Et qui te sauve de mourir.

 

Quand la soif mord une âme aride,
Ainsi s’en approche Satan,
Et lui dira-t-elle : Va-t’en !
Si le ciel alentour est vide ?

 

Venez, et donnez-lui, mon Dieu,
Le dégoût des mares croupies
Où s’empoisonnent sous le feu
Les caravanes accroupies !

 

Pierre-Henri SIMON (1903-1972).

 

*****************************************************

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose