• Accueil
  • > Dieu vous gard’, messagers fidèles, Pierre de RONSARD

29 mai, 2013

Dieu vous gard’, messagers fidèles, Pierre de RONSARD

Classé dans : — unpeudetao @ 6:00

Dieu vous gard’, messagers fidèles
Du printemps, vites arondelles,
Huppes, coucous, rossignolets,
Tourtes et vous oiseaux sauvages,
Qui de cent sortes de ramages
Animez les bois verdelets.

 

Dieu vous gard’, belles pâquerettes,
Belles roses, belles fleurettes,
Et vous boutons jadis connus
Du sang d’Ajax et de Narcisse ;
Et vous thym, anis et mélisse,
Vous soyez les bien revenus.

 

Dieu vous gard’, troupe diaprée
De papillons, qui par la prée
Les douces herbes suçotez ;
Et vous, nouvel essaim d’abeilles,
Qui les fleurs jaunes et vermeilles
De votre bouche baisotez :

 

Cent mille fois je resalue
Votre belle et douce venue.
Ô que j’aime cette saison
Et ce doux caquet des rivages,
Au prix des vents et des orages
Qui m’enfermaient en la maison !

 

Pierre de RONSARD (1524-1585).
Quatre Premiers Livres des Odes, 1555.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose