7 mai, 2012

Digestion (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 18:13

 

      Ibn Darani écrivait des livres sur la médecine, la religion, l’astronomie, les mathématiques et les vertus des plantes.
      Ses détracteurs prétendaient qu’il s’intéressait à bien trop de choses pour en avoir une connaissance approfondie. « Même s’il connaît effectivement ces différentes disciplines, ajoutaient-ils, il devrait, pour être efficace, n’en enseigner qu’une seule : on ne devient une autorité respectée et reconnue qu’en se spécialisant dans une unique matière. »
      Un visiteur questionna Ibn Darani à ce sujet.
      « Même une abeille est connue pour au moins deux choses, dit-il : son miel et son dard. Prenons cette pêche par exemple. Si tu ne veux en obtenir qu’une chose, tu peux choisir le goût, la couleur, la texture, la fraîcheur. Mais si tu ne cherches qu’un seul aspect, alors ce n’est pas une pêche que tu veux. Il n’y a qu’un idiot pour considérer une pêche et dire : « Ce fruit a bien trop de choses pour moi ! Pourquoi les pêches n’ont-elles pas une saveur, un point c’est tout ? »"

 

*****************************************************

 

 

Une réponse à “Digestion (Conte soufi)”

  1. unpeudetao dit :

    Quand enfin arrivera d’Irak l’antidote,
    La victime du serpent sera déjà morte.
    Saadi.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose