• Accueil
  • > Doutes d’amour, Honoré d’Urfé

13 décembre, 2013

Doutes d’amour, Honoré d’Urfé

Classé dans : — unpeudetao @ 17:53

Peut-on mourir pour trop aimer ? Si l’on mourait, je serais morte, Car jamais une amour si forte, N’a pu dans un cœur s’allumer.

 

Dans son feu peut-on s’enflammer ? Si l’on brûlait en quelque sorte, Je crois que le feu que je porte M’aurait déjà fait consumer.

 

Mais si l’on ne meurt point d’amour, Qui me donne cent fois le jour Tant et tant de morts que j’endure ? Et si son feu n’a point d’ardeur, D’où vient que j’en ai la brûlure Si cuisante dans le cœur ?

 

Honoré d’Urfé (1567-1625).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose