• Accueil
  • > Élévation vers la Vierge, Albert FERLAND

20 août, 2012

Élévation vers la Vierge, Albert FERLAND

Classé dans : — unpeudetao @ 15:58

Bien humble vers la Vierge ainsi qu’un cœur d’enfant,
Mon âme, élève-toi dans un chant d’espérance ;
Sous son très pur regard dis-lui ta confiance,
Car elle est toute bonne et toujours nous entend.

 

Dis-lui que son pouvoir, de son Trône éclatant,
Peut garder le pécheur, le couvrir de clémence ;
Que le Seigneur, en elle, a mis sa complaisance,
Qu’un mot de son amour sur Son cœur est puissant.

 

Oh ! dis-lui qu’elle est Reine, unique dans sa gloire.
Que le Mal n’a jamais de sa puissance noire
Touché la pureté du temple de son sein.
Dis-lui qu’elle est ta Mère auguste et toute belle,
Et, pressant longuement sa bonté maternelle,
Demande-lui refuge en son Havre divin.

 

Albert FERLAND (1872-1943), poète québécois.

 

*****************************************************
 

 

Une réponse à “Élévation vers la Vierge, Albert FERLAND”

  1. unpeudetao dit :

    Je vous salue, Marie pleine de grâces ;
    le Seigneur est avec vous.
    Vous êtes bénie entre toutes les femmes
    et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

    Sainte Marie, Mère de Dieu,
    priez pour nous pauvres pécheurs,
    maintenant et à l’heure de notre mort.

    Amen.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose