• Accueil
  • > Elle disait : Le bonheur vient on ne sait d’où, Tristan Derème

18 décembre, 2013

Elle disait : Le bonheur vient on ne sait d’où, Tristan Derème

Classé dans : — unpeudetao @ 15:09

Elle disait : Le bonheur vient on ne sait d’où. Bats le briquet contre la mèche d’amadou Et fume lentement et regarde les bûches Rouges. Les heures sont douces comme des cruches Et tu les bois au bord torride des chemins. L’amour est chaud comme une pipe au creux des mains Et rien ne vaut pour ta tristesse familière La paisible maison qu’environne un lierre. Il neige. Mets, ce soir, tes pieds sur les chenets. Reste. Le feu jaillit des gerbes de genêts. Reste-là, caressant une large tulipe. Ton rêve s’éteindra s’il neige dans ta pipe.

 

Tristan Derème (1889-1941). Petits poèmes, 1910.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose