• Accueil
  • > Épis d’or, Günter Brus

21 septembre, 2014

Épis d’or, Günter Brus

Classé dans : — unpeudetao @ 16:48

Ayant pris l’apparence d’une faucheuse, la mort déambulait par les champs, fendant le mouvement des blés ondoyants et pliant sa faux qui pris la forme d’une faucille. La lumière brûlante du soleil de midi tombait en rugissant violemment sur le sol et semblait vouloir faire fondre les pierres. Un pneu de tracteur qui roulait à la lisière du champ fondit dans un râle, exhalant une épaisse fumée et un gaz d’une puanteur épouvantable. Telle un faune ardent, la mort passa l’après-midi à dormir dans un buisson d’épines et se réveilla dans la chemise brodée de perles d’argent de la nuit. Elle suspendit sa faux en forme de faucille au croissant de lune et, à grands coups du plat de sa main nue, faucha le blé mûr.

 

Günter Brus (Né en 1938 à Ardning), peintreautrichien.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose