14 août, 2012

Été (2), haïkus

Classé dans : — unpeudetao @ 5:06

L’averse d’été
tambourine
sur la tête des carpes !

 

Masaoka Shiki (1867-1902), père fondateur du haiku moderne.
*****

 

Le corps cassé
toujours vivant
je traverse l’été

 

Sumitaku Kenshin (1961-1987).
*****

 

Dans les hautes herbes d’été
seuls avancent
les bâtons des pèlerins

 

Ishû (Matsue Shigeyori), 1596-1670.
*****

 

Matin d’été,
la brume vient
en forme de chaussure

 

Yotsuya Ryû (Né en 1958).
*****

 

Le fil de la canne à pêche
atteint
la lune d’été !

 

Chiyo-ni (1703-1775).
*****

 

Nulle trace
de celui qui a pénétré
dans le bois d’été

 

Shiki (Masaoka Shiki), 1867 1902 (père fondateur du haiku moderne).
*****

 

Nuit d’été,
le bruit de mes socques
fait vibrer le silence

 

Bashô (Matsuo Bashô), 1644 1694 (son ermitage possédant un bananier, bashô, c’est sous ce pseudonyme qu’il devint célèbre).
*****

 

Amoureux du ciel d’été
les Bouddhas
s’y rassemblent

 

Hirose Naoto (Né en 1929).
*****

 

Soulevant le store
de l’été qui s’en va
je ne vois rien

 

Kakimoto Tae (née en 1928).
*****************************************************

 

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose