• Accueil
  • > Éternel fils de Dieu, GABRIELLE DE COIGNARD

29 novembre, 2012

Éternel fils de Dieu, GABRIELLE DE COIGNARD

Classé dans : — unpeudetao @ 5:38

Éternel fils de Dieu, gloire de tous les anges,
Lumière du pécheur, force de l’oppressé,
Toi qui es le plus grand t’es le plus abaissé,
Tournant seul le pressoir des cruelles vendanges.

 

En criant hautement ta faible voix tu changes,
Disant : mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’as-tu laissé ?
Tous les flots du torrent sur ton chef ont passé,
Le père t’a frappé pour nos péchés étranges.

 

Tu ne te plaignais pas de ce que tu souffrois
Le supplice mortel aux branches de la croix,
C’est pour moi que tu fis une plainte si haute :

 

Pour me mettre en crédit tu t’es fait oublier,
Pour rompre mes liens tu t’es voulu lier,
Bref tu verses ton sang pour en laver ma faute.

 

GABRIELLE DE COIGNARD (XVIe siècle).

 

*****************************************************

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose