• Accueil
  • > Étoile du soir, Hélène SWARTH

15 mai, 2012

Étoile du soir, Hélène SWARTH

Classé dans : — unpeudetao @ 17:46

 

Sur le frais gazon
Flotte à l’horizon
     La brume.

 

Au ciel déjà noir
L’étoile du soir
     S’allume.

 

Comme un diamant
Au rayonnement
     Splendide,

 

Tu verses tes feux
Dans les gouffres bleus
     Du vide.

 

Es-tu le clou d’or
Qui soutient encor
     Le temple ?

 

Es-tu le flambeau
Que l’amant du beau
     Contemple ?

 

Pour te voir il faut
Que notre œil bien haut
     S’élève.

 

Ne nous dis-tu pas :
- La vie ici-bas
     Est brève ?

 

Dans le haut séjour
Étoile d’amour
     Qu’on aime,

 

Vénus, dans le ciel
Mets ton immortel
     Poème !

 

Étoile du soir,
Étoile d’espoir !
     Ô flamme

 

Dont chaque lueur
Met une blancheur
     Dans l’âme !

 

Symbole divin
Que déchiffre en vain
     Le sage !

 

L’homme n’a qu’un jour ;
La terre est un court
     Passage.

 

Et vers l’infini
Dont il est banni
     Aspire

 

L’être chancelant
Qui passe et, tremblant,
     Expire.

 

Problème ignoré !
Espoir adoré,
     Fidèle,

 

Ta sœur est la foi,
Viens et conduis-moi
     Près d’elle !

 

Hélène SWARTH (XIXe siècle – XXe siècle), poétesse belge d’expression flamande.

 

*****************************************************

 

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose