3 mars, 2012

Étoile, haïkus

Classé dans : — unpeudetao @ 14:32

 

Ciel de nuit sans limites,
roses étoiles et camarades
attendent le matin

Furusawa Taiho (1913-2000).
*****

Automne en montagne,
tant d’étoiles
tant d’ancêtres lointains

Nozawa Setsuko (1920-1995).
*****

Solitude,
après le feu d’artifice
une étoile filante

Shiki (Masaoka Shiki), 1867 1902 (père fondateur du haiku moderne).
*****

La lampe éteinte
les étoiles fraîches
se glissent par la fenêtre

Natsume Sôseki, 1865 1915 (célèbre romancier, disciple et ami de Masaoka Shiki).
*****

Coupant le chaume
sous les étoiles fanées
ma faux heurte une tombe

Hiramatsu Yoshiko (Née en 1932).
*****

Qu’on me donne une stalactite
renfermant les étoiles
de la Sente du Nord !

Takaha Shugyô (né en 1930).
* Michinoku désigne les anciennes provinces du nord du Japon, dont l’auteur est originaire.
Ce terme aux connotations nostalgiques évoque les paysages enneigés d’une région autrefois chantée par Bashô et qui, aujourd’hui encore, reste emblématique du Japon traditionnel.

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose