• Accueil
  • > Fêtes de la faim, Arthur Rimbaud

13 décembre, 2011

Fêtes de la faim, Arthur Rimbaud

Classé dans : — unpeudetao @ 18:30

Ma faim, Anne, Anne,
Fuis sur ton âne.

 

Si j’ai du goût, ce n’est guères
Que pour la terre et les pierres.
Dinn ! dinn ! dinn ! dinn ! Je pais l’air,
Le roc, les Terres, le fer.

 

Tournez, les faims, paissez, faims,
Le pré des sons !
Puis l’aimable et vibrant venin
Des liserons ;

 

Les cailloux qu’un pauvre brise,
Les vieilles pierres d’églises,
Les galets, fils des déluges,
Pains couchés aux vallées grises !

 

Mes faims, c’est les bouts d’air noir;
L’azur sonneur; C’est l’estomac qui me tire.
C’est le malheur.

 

Sur terre ont paru les feuilles :
Je vais aux chairs de fruit blettes.
Au sein du sillon je cueille La doucette et la violette.
Ma faim, Anne, Anne ! Fuis sur ton âne.

 

Arthur Rimbaud (1854-1891).

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose