• Accueil
  • > Fleurs du chemin, Francis VIELÉ-GRIFFIN

16 juillet, 2012

Fleurs du chemin, Francis VIELÉ-GRIFFIN

Classé dans : — unpeudetao @ 4:42

 

Crois : Vie ou Mort, que t’importe,
En l’éblouissement d’amour ?
Prie en ton âme forte :
Que t’importe nuit ou jour ?
Car tu sauras des rêves vastes
Si tu sais l’unique loi :
Il n’est pas de nuit sous les astres,
Et toute l’ombre est en toi.

 

Aime : Honte ou Gloire, qu’importe,
À toi, dont voici le tour ?
Chante de ta voix qui porte
Le message de tout amour.
Si tu dis ton intime émoi :
Car tu diras le chant des fastes,
Il n’est pas de fatals désastres,
Toute la défaite est en toi.

 

Francis VIELÉ-GRIFFIN (1864-1938).

 

*****************************************************

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose