2 mai, 2012

Frapper (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 14:28

 

      Un homme était tombé amoureux fou d’une femme mais leur union était impossible. Il se lamentait jour et nuit, sans manger ni dormir. L’amour l’avait transformé en vagabond. Et ses tourments étaient sans fin.
      Pourquoi l’amour se présente-t-il comme un véritable tueur au premier abord? C’est pour que ceux qui ne sont pas vraiment amoureux puissent être distingués.
      Chaque fois que notre homme tentait de faire porter un message à sa bien-aimée, le porteur du message, sous l’empire de la jalousie, omettait de le remettre à sa destinataire. Il avait bien essayé d’attacher une lettre au cou d’un pigeon, mais la chaleur de ses mots avait brûlé les ailes de l’oiseau.
      Cette situation dura sept ans. Sans cesse, il rêvait à l’instant de leur union. Le prophète a dit : « Si tu frappes, on t’ouvrira ! » Et notre amoureux frappait à la porte de tout son coeur.
      Une nuit, alors qu’il était entré dans un jardin et qu’il se cachait pour ne pas se faire remarquer par le gardien, il rencontra sa bien-aimée. Il se mit alors à prier Dieu afin qu’il comble de faveurs ce gardien qui l’avait aidé à rencontrer sa bien-aimée.
      Lorsque les jambes sont cassées, Dieu nous offre des ailes. Il peut même ouvrir une porte au fond d’un puits. Si tu regardes avec Dieu une chose déplaisante, cette chose deviendra une faveur pour toi.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose