18 octobre, 2014

Glose, Teresa de ÁVILA

Classé dans : — unpeudetao @ 15:05

Je vis hors de ma vie  Et de toute façon,  J’attends la mort sans mourir. Je vis étrangère à moi-même,  Depuis que je meurs d’amour,  Car je vis dans le Seigneur  Qui m’a pris pour lui :  Quand je lui ai donné mon cœur,  Il y grava ces lettres :  J’attends la mort sans mourir. Cette divine prison,  De l’Amour qui me fait vivre,  A fait de Dieu mon captif,  Et rendu mon cœur libre ;  Mais je suis tourmenté  De voir mon Dieu prisonnier,  J’attends la mort sans mourir. Ah ! Que cette vie est longue !  Qu’ils ont durs ces exils,  Cette prison, ces fers  Dans lesquelles mon âme est mise !  Seulement l’attente d’en sortir  Me cause une si vive douleur,  J’attends la mort sans mourir.

 

Teresa de ÁVILA (1515-1582), espagnole. Grande réformatrice du carmel, Sainte Thérèse d’Avila fut canonisée en 1622.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose