• Accueil
  • > Une baisse de moral, une istoire de Nasrudin

22 avril, 2011

Une baisse de moral, une istoire de Nasrudin

Classé dans : — unpeudetao @ 17:34

 
Un voisin du Mullah Nasrudin était venu le voir pour lui conter ses malheurs. Il semblait visiblement bien attristé par ce qui lui était arrivé dernièrement, des problèmes divers et variés auxquels s’ajoutaient des inquiétudes sur la marche du monde.
Nasrudin, assis sur le banc à côté de son voisin, écoutait patiemment, sans un mot.

 

Soudain, alors que son voisin continuait de se lamenter sur son sort, le visage de Nasrudin s’éclaira :

 

- Voisin, tu aimerais pouvoir être dégagé du besoin de travailler pour nourrir ta famille ?
- Oui, dit le voisin qui venait de se plaindre du temps passé en voyages pour vendre ses marchandises.
- Voisin, tu voudrais pouvoir rester faire la sieste à l’ombre d’un arbre frais quand tu le souhaites ?
- Oui, fit le voisin avec un visage qui commençait à s’éclairer.
- Voisin, tu voudrais pouvoir passer ton temps à jouer ou à te détendre sans rendre de comptes à personne ?
- Oh oui ! fit le voisin qui commençait de reprendre espoir.
- Voisin, tu voudrais que l’on te donne de l’affection seulement quand tu viens en chercher, sans rien te demander en retour ?
- C’est bien cela Nasrudin ! Que tu es clairvoyant ! dit le voisin avec ardeur.

 

Nasrudin se leva d’un bon et se mit à courir en direction du village. Le voisin se leva du banc sur lequel il était assis et héla Nasrudin avant qu’il ne soit trop loin.
- Mais Nasrudin, où vas-tu ?

 

- Je cours à la mosquée pour prier Allah de te transformer en chat !

 

************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose