• Accueil
  • > Hymne au Père, SYNÉSIOS

18 février, 2012

Hymne au Père, SYNÉSIOS

Classé dans : — unpeudetao @ 19:09

 

Quand l’aube paraît,
Quand le jour grandit,
Quand brille midi,
Quand elle a cessé
La sainte lumière,
Quand vient la nuit claire,
Je te chante, ô Père,
Guérisseur des coeurs,
Guérisseur des corps,
Donneur de sagesse,
Remède du mal,
Ô donneur encor
D’une vie sans mal,
Que ne trouble pas
La crainte terrestre,
(Mère des détresses,
Mère des douleurs !)
Conserve mon coeur
Dans la pureté,
Que disent mes chants
La source cachée
Des choses créées,
Et que loin de Dieu
Jamais le péché
N’aille m’entraînant !
Unité unique,
Ô père des pères,
Prince des principes,
Ô source des sources,
Racine première,
Bien parmi les biens,
Étoile d’étoiles,
Ô monde des mondes,
Idée des idées,
Gouffre de beauté,
Semence secrète,
Ô père des siècles,
Des mondes scellés
Et spirituels
Dont un souffle naît,
Ambroisie du ciel,
Flottant sur le flot
Des vies corporelles,
Et en fait bientôt
Un deuxième monde.
Je te chante, ô Joie,
D’abord par ma voix,
Puis par mon silence,
Je te chante, ô Joie,
Car tu sais entendre
Autant que ma voix,
La voix du silence !

 

SYNÉSIOS (vers 370 – vers 430), poète grec.

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

Une réponse à “Hymne au Père, SYNÉSIOS”

  1. unpeudetao dit :

    Notre Père qui es aux cieux,
    que ton Nom soit sanctifié,
    que ton règne vienne,
    que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
    Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

    Pardonne-nous nos offenses,
    comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensé.
    Et ne nous soumets pas à la tentation,
    mais délivre nous du mal.
    Amen.

    ***

    Gloire au Père,
    au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles.
    Amen.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose