• Accueil
  • > Ici et là, Raymond RILLOT

20 novembre, 2014

Ici et là, Raymond RILLOT

Classé dans : — unpeudetao @ 17:16

Au-delà de la mer  Par-delà les étoiles

 

Il y a un phare  Sans doute un port  Des visages gris  Des oiseaux  Des autos  Une vieille femme  De vieilles barques  Un bout de ciel  Des nuages d’or  Et sur le boulevard un calvaire  des lumières  des visages las  et puis des chats  et puis des vélos  si fatiguée  au fond de l’eau  griffé de bleu  chamarrés  un chien boiteux Ici et là

 

Il y a des aubes bleues  Et sur les chemins  Il y a dans l’air  Et triste est la chanson  Il y a aussi un clocher  Un terrain vague  Parfois c’est la pluie  Qui caresse  Et derrière les fenêtres  S’allument des lumières des soirs brûlants  des chardons et puis  comme une musique  du vagabond qui s’enfuit  une source claire  un grand cimetière  douce est l’amie  les joues de l’enfant  les fenêtres de l’infini  aux voies galactiques… Au-delà de la mer  Par-delà les étoiles

 

Il y a la nuit qui est douce  Une femme s’ennuie et la lune qui rêve  et la vie est si brève…

 

Raymond RILLOT (XXème siécle).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose