• Accueil
  • > Il est grand, Joseph SERRE

21 avril, 2015

Il est grand, Joseph SERRE

Classé dans : — unpeudetao @ 11:54

Au splendide Océan, cet incommensurable, Ajoutez le Désert, cet océan de sable,             Les champs d’or, les monts blancs ; Fuyez, envolez-vous dans les nuits constellées             Aux nébuleuses étoilées, D’où l’Éclair jusqu’à nous se traîne cent mille ans ! Entassez les soleils et les planètes rondes, Et, sur l’entassement des mondes, d’autres mondes ;             Et toujours entassez, Jusqu’à ce qu’épuisée, haletante, éperdue, L’Imagination s’arrête confondue :             Alors recommencez ! Joignez les milliards aux milliards de lieues ! Aux atmosphères d’or les atmosphères bleues !             Les univers aux univers ! Et si pour ce travail ta vie, insecte, est brève, Dis à l’humanité de poursuivre ton rêve :             Au secours, Newtons et Képlers ! Six mille ans, dix mille ans, cent millions d’années, Calculez, alignez de vos mains acharnées             Et de votre prunelle en feu Les grossissements fous des chiffres et des mondes. Et vous aurez à peine, ô sciences profondes,             Effleuré la frange de Dieu !

 

Joseph SERRE (1860-1937).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose